Exposition  « SEXPO : la vie affective et sexuelle des jeunes, pour une sexualité positive et responsable »

Description

➡ Conçue par le CRIPS à partir de créations graphiques réalisées par des étudiants-es du BTS Design graphique du lycée Saint-Exupéry, l’exposition « SEXPO : la vie affective et sexuelle des jeunes, pour une sexualité positive et responsable » a été pensée par les jeunes de manière à adresser à leurs pairs des messages responsables et positifs sur la gestion de leur vie intime. Cette exposition se compose de 24 panneaux en PVC au format 60×80 et de matériel permettant l’accrochage (anneaux et crochets S).

Conseil d’utilisation

➡ Cette exposition ne nécessite pas d’animation particulière dans un espace où le public circule de façon libre. Elle peut toutefois donner lieu à une visite organisée et constituer un véritable support pour engager des échanges et des réflexions avec le public.

Modalités de prêt

➡ Le prêt est gratuit et s’effectue sur réservation.
➡ Durée de prêt de 1 à 2 semaines.
➡ Une caution de 200 euros (non encaissée) sera demandée et restituée au retour de l’outil, sous réserve de son état.
➡ L’emprunteur-se se charge de récupérer l’outil et de le ramener dans les locaux du CRIPS.

Le Plus de l’outil

Cette collection offre un support d’échanges et de discussions au-delà de la seule prévention des risques en abordant d’autres thématiques comme le plaisir, le consentement, l’excitation…

Elle propose des messages destinés aux jeunes et conçus par les jeunes eux/elles-mêmes avec leurs codes et leurs références spécifiques, ce qui permet une plus grande pertinence et identification du public.

Exposition « SEXPO : la vie affective et sexuelle des jeunes, pour une sexualité positive et responsable »

Télécharger la fiche outil

Pour tout renseignement ou demande de prêt : Nos chargés-es de mission Formation InfoCom

Pôle de Marseille : Romain THIERRY – 04 91 59 83 83 / crips.marseille@lecrips.net

Pôle de Nice : Christelle KUCHARCZYK – 04 92 14 41 20 / crips.nice@lecrips.net

“Faire en sorte qu’aucun-e jeune ne passe à côté des informations et ressources indispensables à sa santé sexuelle”